Partenaires

CNRS
Réseau National des Electroniciens


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil > Rencontres du réseau > Rencontres régionales 2009 > Compte rendu des rencontres régionales du 12 novembre 2009

Compte rendu des rencontres régionales du 12 novembre 2009

Thème : Sous-traitance en électronique

par Jean-Pierre VOLA - 30 novembre 2009

Les rencontres régionales des électroniciens de la région Alsace ont eu lieu le 12 novembre 2009 sur le campus de Cronenbourg à Strasbourg. Monsieur Bertrand MINAULT, nouveau Délégué Régional du CNRS, nous a fait l’honneur de les inaugurer.

En comptant les invités des entreprises et les intervenants extérieurs, une quarantaine de personnes étaient présentes. Nous avons eu le plaisir de recevoir Bernard SINARDET et Cédric CLERC de la Délégation Centre Est (DR06).

Rémy BAUMANN (IPHC - Physique du Noyau) a d’abord exposé les problèmes rencontrés lors de la sous-traitance de dispositifs d’acquisition de données embarqués, installés sur des manchots. Cela a donné lieu à d’intéressants échanges avec l’assistance.

Cédric MATHIEU (IPHC - SPIRAL II) nous a ensuite exposé les résultats de l’enquête ‘sous-traitance’ qu’il a réalisée pour le comité de pilotage du réseau régional.

Sa présentation a été suivie par celle de Christian FUCHS (IPHC - IMABIO). Il a détaillé son travail d’identification des entreprises de sous-traitance et les relations qu’il a développées avec elles pour la réalisation et le câblage de cartes multicouches. Dans un second temps, il a exposé la réalisation d’un dispositif de détection de ganglions sentinelles qui permet d’améliorer le diagnostic d’évolution des cancers du sein.

Jacky SAHR (IPHC-IMABIO) nous a ensuite présenté la carte qu’il développe pour l’acquisition de signaux issus d’un photodétecteur multi-voies. Cette carte est équipée de 2048 résistances en boitier CMS 0201 (dimensions 0.6mm x 0.3mm), d’où des difficultés pour trouver une entreprise de sous-traitance locale capable de réaliser le câblage.

Michel MEYER et Julien OSWALT de l’Association des Paralysés de France (APF) nous ont détaillé les prestations que peut fournir cette entreprise originale située à Illkirch, aussi bien en électronique ou électrotechnique qu’en bureautique.

La pause qui suivit a permis des discussions très variées.

Après celle-ci, messieurs Rémi BOEHLER et Roger BYNEN de la société ESTELEC sont intervenus en présentant leur domaine de compétence : la sous-traitance électronique.

Ensuite, l’exposé de monsieur Patrick HOFFMANN de la société XENTERIO (Offenbourg - Allemagne) a servi à préparer la visite de l’après-midi au sein de cette entreprise.

Patrick Hoffmann de XENTERIO

Après quoi, Nicolas CHATELAIN (IPHC - DEPE) a fait une présentation à la fois amusante et intéressante, à propos de la réalisation de boîtiers légers en plastique ABS intégrant un dispositif électronique de détection des allées et venues des blaireaux dans leur terrier !

Pour terminer la matinée, monsieur Maurice MOHR, expert judiciaire près la cour d’appel de Versailles dans le domaine des hautes technologies a captivé l’auditoire. Son exposé très animé a traité de la propriété industrielle, de la contestation des coûts, et des résultats de prestations en sous-traitance électronique. Le tout fut illustré de mots-clefs inscrits sur paperboard et d’anecdotes captivantes et vécues.

Notre réunion ayant pris du retard, les discussions ont continué lors du déjeuner pris au restaurant du CROUS de Cronenbourg. Nous tenons à remercier le Pôle Formation de la Délégation Alsace qui nous a offert le repas.

Après la pause-déjeuner, Pierre-Daniel MATTHEY (EOST) a exposé les résultats de l’enquête sur les besoins en formation qu’il a réalisée auprès des membres du réseau local des électroniciens.
Il a expliqué comment les demandes ont été classées par le comité de pilotage puis envoyées au titre du réseau à Madame Martine TRIO du Pôle Formation (CNRS – DR10), ainsi qu’à l’Université de Strasbourg.

Vers 15 heures, nous avons pris l’autocar en direction d’Offenbourg pour visiter l’entreprise XENTERIO. C’est en deux groupes de ‘Schtroumpfs’ (équipés de blouses bleues et de sur-semelles conductrices anti-ESD) que nous avons visité cette grande usine de près de 400 personnes. Les explications furent détaillées et nous avons eu de courtes démonstrations de positionnement automatisé de CMS et de contrôle de positionnement et de soudure non destructifs.

Pour terminer, nous tenons à remercier mesdames Gabrielle BOULANGER, Martine MATHIEU et Martine TRIO du Pôle Formation (CNRS – DR10) pour l’organisation parfaite de cette journée de travail.

Les documents présentés lors de cette journée sont consultables dans la rubrique ’Ressources/documents internes’.